1954 - Caméra cinémascope

<< précédent

Parmi les équipements cinématographiques embarqués sur la Calypso en 1954 figure une curiosité, parfaitement expérimentale, qui ne fait pas dans la demi-mesure, une sorte d’ancêtre des caméras utilisées des décennies plus tard par Christian Petron pour Le Grand Bleu. Cette caméra, équipée d’un anamorphoseur, permet d’obtenir des images en procédé cinémascope. Elle est abritée dans un caisson en laiton de forme paralléllipipédique, prolongé d’un hublot de grand diamètre au bout d’une extension tronconique solidaire du boîtier. Ce caisson, également conçu par Henri Girardot, est fait pour être gonflé d’air, et fonctionner en équipression, comme les autres caissons de caméras Leblay 35 mm et Pathé-Webo 16 mm. Ce projet de caméra, inspiré par Marcel Ichac, ne permet pas l’emploi d’objectifs grands angulaires à courte focale, indispensables pour les vues sous-marines. Il sera abandonné après la mission.

A Gauche, la caméra cinémascope sur le pont de Calypso en 1954 au passage du canal de Suez (photo André Laban)

 

>> suivant