articles

HOMMAGE A FREDERIC BIANQUIS
HOMMAGE A FREDERIC BIANQUIS
Nous apprenons une nouvelle qui nous attriste terriblement : la disparition de Frédéric Bianquis, àl’âge de 63 ans.Fidèle ami de l’équipe Cousteau et soutien inconditionnel, il avait noué de solides amitiés avec lespassionnés comme avec les acteurs de l’aventure Cousteau.Modéliste d’excellence, il était un pilier de la Section Modélisme de l’équipe Cousteau dans lesannées 1998-2005 et participait à toutes les animations et expositions organisées pour le public.
Jacques-Yves Cousteau à l’honneur du Festival du Film d’Archéologie sous-marine et du Patrimoine maritime 2023
Jacques-Yves Cousteau à l’honneur du Festival du Film d’Archéologie sous-marine et du Patrimoine maritime 2023
Le Commandant Jacques-Yves Cousteau sera à l’honneur du Festival du Film d’Archéologie sous-marine et du Patrimoine maritime 2023 de Collioure et Port Vendres, les 24, 25, 26 novembre 2023.  Depuis 5 ans, le Festival du film d’Archéologie sous-marine et du Patrimoine maritime, autrement nommé « SUBCAM Archéologie », est un rendez-vous des passionnés de la mer et des secrets qu’elle recèle, un festival pour les amoureux d’images et d’histoire, un relais pour les films d’archéologie sous-marine et d’épaves antiques ou modernes, qui met à l’honneur les réalisateurs et leur donne la parole à l’occasion des projections de leur film. Le public vient se nourrir de leur passion et s’étonner de leur savoir-faire.
Hommage à Guy Imbert
Hommage à Guy Imbert
C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de notre ami Guy Imbert survenu en ce début du mois d’août 2023 à l'hôpital Saint Joseph de Marseille. Il avait 84 ans. Membre clé du Laboratoire de Physiologie des Hautes Pressions du Centre d’Etudes Marines avancées de l’équipe Cousteau, scientifique engagé, passionné de l’histoire de sa discipline, rêveur invétéré toujours en train de formuler de nouvelles idées, Guy Imbert était une personnalité bien trempée qu’on n’oublie pas. Né le 24 juillet 1939 à Salon de Provence, Guy est un provençal pur sucre, de ceux que dessine de ses mots Marcel Pagnol, farouche ambassadeur de l’étang de Berre, de la ville de Rognac où il vécut, et de la métropole marseillaise. Il était fasciné par les plongeurs de la Calypso, lui qui, scientifique de la plongée de rang mondial, n’avait pourtant pas à rougir de son parcours. Après des études secondaires à l’Université, il sort diplômé d’une Maitrise en Biologie structurale et dynamique en 1966, et admirateur des travaux de l’équipe Cousteau, il est recruté en 1967 par Jean Mollard, alors Directeur de l’Office Français de Recherches Sous-marine (OFRS) de Cousteau, pour travailler aux côtés du Professeur Chouteau dans le Laboratoire de Physiologie des Hautes Pressions. L’équipe Cousteau vient de terminer avec brio les expériences de maisons sous la mer Précontinent 1, 2 et 3 et poursuit des recherches dans le domaine de la physiologie hyperbare. L’OFRS est rebaptisé Centre d’Etudes Marines Avancées (CEMA). Guy prend part aux expériences de plongée profonde en caisson menées sur des boucs et des moutons ainsi que sur des expériences avec plongeurs, jusqu’à la fin du CEMA en 1972. Il entre au CNRS en 1973 comme attaché de recherches et obtient son diplôme d’études approfondies de physiologie respiratoire en 1975. Il soutient une thèse de doctorat en 1981 et effectue un post doctorat aux Etats-Unis au Naval Medical Research Institute de Washington puis devient auditeur de l’Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale à Toulon en 1984. 
Disparition de Monsieur Bernard Delemotte
Disparition de Monsieur Bernard Delemotte
L'Équipe Cousteau apprend le décès accidentel de Monsieur Bernard Delemotte, ancien de l'Equipe du commandant Cousteau, le 14 janvier 2023 au cours d'une plongée.  L'Équipe Cousteau présente ses condoléances à sa famille et à ses proches.
HOMMAGE à CLEMENT « Mimi » MANAKDJIAN.
HOMMAGE à CLEMENT « Mimi » MANAKDJIAN.
Clément Manakdjian surnommé "Mimi" rejoint l’équipe de Jacques-Yves Cousteau en 1957 en rejoignant en tant que technicien l’équipe de l’Office Français de Recherches Sous-marines (OFRS) à Marseille. A cette époque l’OFRS travaille à la conception de la soucoupe plongeante SP350 Denise. Lorsque Jacques-Yves Cousteau le rencontre pour la première fois à l’OFRS, Clément consacre ses poses à la réparation d’une guitare. Artiste, technicien, doué de ses mains, créatif et imaginatif, tout à fait le genre de profil que Cousteau recherche. Il rejoint le groupe de réflexion autour de Jean Mollard et André Laban, et travaille notamment sur le bras télescopique du mini sous-marin d’exploration. Dans les années 60, il participe à la conception et la construction de tous les grands projets de Cousteau : les sous-marins SP1200 Deepstar, SP3000 Cyana, les maisons sous la mer Précontinent 1, 2, et 3. Il brevète aux côtés de Jacques Morange un courantomètre très prisé par la science océanographique.
Festival Ocean Cousteau: Fêtons l'Océan, sa beauté et ses protecteurs
Festival Ocean Cousteau: Fêtons l'Océan, sa beauté et ses protecteurs
Que représente l'océan pour vous ? Doit-on commémorer la journée mondiale de l'océan ?   L'Océan est un cadeau de la nature et il faut l'apprécier. Nous avons tous besoin d'un océan sain et nous devons nous battre pour cela afin de protéger les générations futures. L'Océan est notre avenir.  
KENAVO YVES ! Equipe Cousteau rend hommage à Yves Gourlaouen
KENAVO YVES ! Equipe Cousteau rend hommage à Yves Gourlaouen
Remerciements à Robert Pollio pour son témoignage C’est avec tristesse que nous apprenons le décès de Yves Gourlaouen, survenu le 15 septembre 2021. C’est en janvier 1976 qu’Yves lia son destin à celui de l’équipe Cousteau en devenant le Capitaine de la Calypso durant plus d’une année. Il participa à toutes les missions menées cette années-là en Méditerranée. Cousteau s’intéressait alors de près à la légende de l’Atlantide et en recherchait les sources historiques. Sous le commandement d’Yves Gourlaouen le navire chemina le long des côtes de Crête, découvrant l’épave du navire français la Thérèse, fouillant l’épave d’Anticythère ; il visita les rivages de Santorin, son immense Caldeira, y étudiant les nombreux vestiges minoens qui jonchent son sol marin et terrestre.  La Calypso explora le canal de Khéa où, par 110 mètre de fond, reposait l’immense épave du Britannic, sister ship du Titanic, coulé en 1916. Le sondeur latéral permit de localiser le géant englouti, assez éloigné du lieu supposé de son naufrage. Des plongées périlleuses au Trimix dans de forts courants, nécessitant toute une logistique bien rodée et le professionnalisme de ses marins, ont marqué l’histoire de la plongée et de l’équipe.  Comme en témoigne Robert Pollio, qui partagea ces missions avec Yves Gourlaouen : « Nous nous souvenons de sa compétence et de sa gentillesse ». Il était secondé par Paul Zuena. Jo Séguy officiait comme bosco, mais loin d’être un commandant distant avec son équipage, Yves ne rechignait jamais à mettre la main à la pâte et à se mêler aux manœuvres, comme en témoigne cette photo prise sur l’île de Dhia en Crête lors de la récupération de grosses ancres vénitiennes perdues par un gros bateau marchand, et qui seront utilisées pour ancrer la Calypso au-dessus de l’épave du Britannic.
Cousteau à la NASA, impasses et rêves futuristes
Cousteau à la NASA, impasses et rêves futuristes
Cet article a été initialement publié par la revue Terrestres qui, à la demande de l’auteur et de The Cousteau Society, en a autorisé la reproduction sur ce site. Christophe Camus Nous livrons cet article comme jalon d’une histoire de l’écologie politique et des débats qu’elle a suscités dans les années 1970. En 1976, le célèbre commandant Cousteau dialogue avec Stewart Brand et des dirigeants de la Nasa sur les possibilités de conquête spatiale, entre enthousiasme hors sol, impasses et rêves futuristes portés par des intérêts économiques, financiers et politiques puissants. Cette question retrouve aujourd’hui une actualité alors que les promesses de colonisation de Mars ne cessent d’être relancées par certains dirigeants de la Silicon Valley. L’auteur, Christophe Camus, explore à la fois les visions futuristes de l’architecture et la question de l’habitat sous-marin. Il choisit de ne pas condamner ces projets de conquête spatiale mais de restituer la diversité des arguments et des points de vue qui s’échangeaient sur le sujet dans les années 1970. Ce retour historique et cette mise en perspective d’un débat qui ne cesse de renaître nous ont paru intéressants et utiles. A la question « Faut-il quitter la Terre ? », comme revue d’écologie politique engagée dans des luttes sociales concrètes, Terrestres donne sans hésiter une réponse négative. Nous nous opposons aux rêves cornucopiens qui empêchent toute véritable refondation de nos relations concrètes avec le monde vivant, ici et maintenant. Mais il nous a semblé utile de livrer ce texte comme fragment d’une controverse sans cesse relancée. La rédaction de Terrestres L'exploration des fonds marins et celle de l'espace ont-elles une histoire - et des technologies - en commun ? Interrogé par des ingénieurs de la NASA, le commandant Cousteau témoigne du parcours d'une figure de la colonisation des mers venue sur le tard à une écologie qui assume son refus de quitter le « vaisseau-terre ». Christophe Camus
Cousteau rend hommage à Jean Tecdual Morgan
Cousteau rend hommage à Jean Tecdual Morgan
Nous apprenons avec tristesse la disparition de Jean Tecdual Morgan, décédé le 7 février 2021 à l’âge de 99 ans à Auray dans le Morbihan. Jean Morgan fut sans doute le cuisinier le plus emblématique de la Calypso. Il laissa un souvenir poignant à tous ceux qui naviguèrent à ses côtés, par sa cuisine comme par son caractère de marin breton bien trempé. Il participe à la plupart des missions de la Calypso de 1957 à 1973. Parmi quelques expéditions marquantes, citons la mer Rouge en 1963 pour l’expérience de maison sous la mer Précontinent 2, la croisière Télindien des débuts de la série « l’Odyssée sous-marine » en 1967, ou encore l’expédition en Antarctique en 1972/73. Nous n’avons pas trouvé meilleur hommage que le témoignage de quelques calypsoniens qui ont partagé la mer à sa table…
Cousteau rend hommage à Claude Strada,
Cousteau rend hommage à Claude Strada,
Le 31 juillet 2020 disparaissait Claude Strada, acteur de l’ombre de l’époque héroïque de l’exploration sous-marine de l’équipe Cousteau. Le chef du bureau d’études de l’Office Français de Recherche Sous-marine, petit organisme marseillais au rayonnement mondial, avait plus d’une révolution à son actif. Le public ne le connaissait pas, mais le rôle qu’il a joué dans la belle mécanique de précision de l’équipe Cousteau mérite d’être raconté. Voici son parcours…
Anniversaire du Commandant Cousteau: Célébrons la journée mondiale Cousteau
Anniversaire du Commandant Cousteau: Célébrons la journée mondiale Cousteau
Heureux Cousteau Day à vous! Le Cousteau Day, journée mondiale Cousteau, est une opportunité pour nous de remercier le Commandant pour son oeuvre en célébrant son travail et sa philosophie ainsi que celle de tous qui ont suivi ses pas. Le Cousteau Day est "Dédié a ceux qui se battent pour préserver la vie sur notre planète."Jacques-Yves Cousteau
C'était André Bourne-Chastel, le mécano du Monde du Silence
C'était André Bourne-Chastel, le mécano du Monde du Silence
Une triste nouvelle nous parvient. L’un des premiers membres de l’équipe de la Calypso, André Bourne-Chastel, est décédé ce 22 janvier 2020 à Annecy, à l’âge de 93 ans. Formé durant 15 ans à l’entretien des moteurs de navires de toutes tailles au sein de la Marine nationale, où il atteint le grade de Premier Maître, André jouit d’une solide expérience lorsque Jacques-Yves Cousteau le recrute en 1954 comme second de Octave Léandri au départ de la Calypso pour une longue croisière dans le golfe Persique et l’Océan Indien. Cette croisière, décisive dans le destin futur de l’équipe, est une campagne géologique sous-marine à la découverte du pétrole d’Abu Dhabi suivie d’une exploration de l’archipel des Seychelles et de la mer Rouge. Bourne-Chastel fait un voyage au pays des milles et une nuit, dans les souks d’Aden, de Doha, de Al Mukallah, croisant dans les fjords d’Oman les boutres arabes et les barques de pêcheurs de perle. Lorsque son quart arrive, André s’y entant à la navigation, et François Saout, le capitaine de la Calypso lui fait entière confiance.
« 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 »